• jeudi1602

Inspirée par des épisodes historiques d'épidémies de danse, ou " chorémanies ", Mette Ingvartsen interprète dans un solo débridé le sens ambivalent d'un phénomène tenant de la maladie comme de la guérison, et invite le public à rejoindre librement l'expérience.

Elle se jette à bras-le-corps dans le mouvement. Sur une plateforme d'abord, puis dans l'arène, au milieu des spectateur·rice·s, Mette Ingvartsen explore dans un solo à haute intensité le phénomène des chorémanies. Que disent ces danses, aussi subites qu'incontrôlables, qui, à diverses reprises au cours de l'Histoire, se sont emparées de groupes entiers pendant des jours ou des semaines ? Vus tour à tour comme des rites de possession ou d'exorcisme, une maladie ou une thérapie, un signe de folie ou au contraire de résilience, ces mouvements collectifs ne seraient-ils pas avant tout une réaction à une situation de crise sociale profonde ? Au lendemain d'une pandémie mondiale et de périodes de confinement qui ont bouleversé les relations interpersonnelles, la danse peut-elle à nouveau se propager de l'un à l'autre et nous rapprocher ?

Une coréalisation La Place de la Danse / ThéâtredelaCité
Crédits

Conception & interprétation : Mette Ingvartsen • Lumières : Minna Tiikkainen • Décors : Mette Ingvartsen & Minna Tiikkainen • Arrangement musical : Mette Ingvartsen & Anne van de Star • Costumes : Jennifer Defays • Dramaturgie : Bojana Cvejić • Direction technique : Hans Meijer • Régie son : Anne van de Star • Directrice de la compagnie : Ruth Collier • Production & administration : Joey Ng • Musique : Affkt feat. Sutja Gutierrez, Scanner, Radio Boy, LCC, VII Circle, Kangding Ray, Paula Temple, Ron Morelli, Valanx, Anne van de Star • Photo © Marc Domage

Production
Great Investment vzw
Avec le soutien de La Fondation d'entreprise Hermès dans le cadre du New Settings Program et de Bikubenfonden
Coproduction
PACT Zollverein (Essen) ; Kaaitheater (Bruxelles) ; Festival d'Automne (Paris) ; Tanzquartier (Vienne) ; SPRING Performing Arts Festival (Utrecht) ; Kunstencentrum Vooruit (Gand) ; Les Hivernales (Avignon) ; Charleroi danse, centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles ; NEXT festival ; Dansens Hus Oslo
Résidence de création Kunstencentrum Buda (Courtrai)
Et le soutien financier des Autorités flamandes, le Conseil danois des arts et la Commission communaitaire flamande (VGC)
Une soirée très danse
Vous pouvez commencer la soirée avec First Memory de Noé Soulier.
jeudi 16 Février
21h

ThéâtredelaCité

1 rue Pierre Baudis
31000 Toulouse

Métro A et B – Jean Jaurès
 

Situer le lieu

Tarifs

plein 20 € / réduit 12 € / formules 3 et 5 spectacles

Durée 1h10

Réserver vos places