Pour ce stage je propose une recherche autour de la mémoire des gestes, les traces et leurs possibles résonances. Trois notions qui nourrissent mon travail et activent plusieurs dimensions chorégraphiques. 
En première partie de ce stage, nous allons mettre le corps en motion à partir de différentes qualités du toucher. À travers les mains nous allons activer le mouvement et nous travaillerons avec les traces qui se déposent dans nos corps. Nous allons aussi muscler notre perception en relation aux sensations de l'air, de l'espace et des sons environnants.
En deuxième partie, nous allons aussi activer différentes physicalités, à partir de l'idée d'un corps qui est mobilisé par une musique interne, qui est habité par de multiples résonances du son et du rythme.
Enfin, en troisième partie du stage, nous allons faire un travail plus introspectif à travers différentes pratiques activant les mémoires que nous portons chacun·e dans nos corps. Nous allons réveiller nos gestes fantômes, revisitant cette idée du corps comme contenant de mémoires.  

 

Après une formation multidisciplinaire mêlant la danse, le théâtre et la musique à Barcelone, Aina Alegre intègre en 2007, le CNDC d'Angers. En tant qu'interprète, elle a collaboré, entre autres, avec Alban Richard, Fabrice Lambert, David Wampach, Vincent Thomasset et Vincent Macaigne. En 2011 elle crée la performance LA MAJA DESNUDA DICE, cette proposition aboutit à la création de la pièce NO SE TRATA DE UN DESNUDO MITOLOGICO (2012). Par la suite elle crée DELICES (2015), LE JOUR DE LA BÊTE (2017), et LA NUIT NOS AUTRES (2019). En 2020 elle crée la pièce CONCRERTO en collaboration avec David Wampach et le solo R-A-U-X-A.  En 2021, elle crée ÉTUDE 4, FANDANGO ET AUTRES CADENCES, au festival d'Avignon dans le cadre du programme Vive le sujet ! coproduit avec la SACD.
Parallèlement aux projets scéniques, elle met en place le projet de recherche et de performance ÉTUDES, avec lequel elle rencontre des gens et des territoires autour des pratiques et danses liées au marteler/frapper.
Son travail a été présenté dans différents pays comme l'Espagne, la France, la Belgique, la Suisse, l'Allemagne, le Pérou ou encore la Roumanie. 
Depuis 2009, Aina Alegre articule des objets chorégraphiques construits à partir de différents médias : des pièces pour le plateau, des performances, des vidéos.  En tant que chorégraphe, elle s'intéresse à la création chorégraphique comme un terrain pour "réimaginer" le corps. Elle explore différentes cultures et pratiques corporelles, entendues comme autant de représentations sociales, historiques et anthropologiques. La fiction en tant que genre et pratique culturelle nourrit aussi son travail. Elle pense le corps dans des environnements fictionnels dans lesquels son, lumière et espace sont des éléments chorégraphiques.  Elle travaille autour de notions comme l'hybridation, la plasticité du mouvement, l'état de présence et l'expérience du temps afin de générer une écriture.
du 3 au 7 janvier 2023

La Place de la Danse (Studio)

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

Intermittent·e·s et demandeur·euse·s d'emploi, des prises en charge sont possibles. Contactez-nous !

Niveau avancé et professionnel

 

Horaires :
10h30 > 12h30
Training du matin
13h30 > 17h30 Atelier / Workshop

 

Tarifs :
180 €
pour les stages " 1 semaine "
300 € pour les stages " 2 semaines "

À noter : les stages " 2 semaines " ne peuvent être scindés et doivent être suivis en intégralité.

 

Inscriptions
Début des inscriptions, un mois avant le début du stage. 
Envoyez CV et lettre de motivation à Chloé Ban : c.ban@laplacedeladanse.com