Au cours de mes années en tant que danseur avec Rosas et, dans une certaine mesure, avec d'autres chorégraphes, il m'a été demandé de créer des variations suivant des paramètres, spécifiques ou flous, sur une phrase de base ou un thème.

Transformer un matériau, c'est être profondément créatif sans se confronter à la page blanche et, pour moi, puiser dans les compétences et l'imagination spécifiques d'un·e danseur·se. Les instructions peuvent être simples ou compliquées, de même que les résultats. La règle de base que je retiendrais est que la variation devrait être différente de celle d'origine mais liée de manière traçable.

Pour ce stage, je propose d'apporter du matériel chorégraphique comme base de départ et que chaque danseur·euse puisse créer des variations sur le timing / phrasé, l'espace, le sol, sautant, tournant, l'ornementation / la complexification, etc. ainsi que des variations fantastiques que nous pouvons inventer.

Il existe d'innombrables exemples de variations dans la musique depuis le XIVe siècle que nous pouvons utiliser. La forme de la fugue est peut-être la plus connue, tandis que les Variations Goldberg de Bach (qui utilisent en réalité uniquement la ligne de base comme thème de liaison avec une définition très libre de la variation) constituent le tube de la musique classique.
L'atelier mettra l'accent sur la tâche créative, mais n'exclut pas les expériences sur la manière dont ces variations pourraient être utilisées de façon chorégraphique.

Mark Lorimer
Depuis l'obtention d'un diplôme à la London Contemporary Dance School en 1991, Mark Lorimer a travaillé comme danseur, chorégraphe, professeur et répétiteur. Il danse principalement avec Rosas/Anne-Teresa De Keersmaeker (1994 – à ce jour) et avec ZOO/Thomas Hauert (1997 - 2005).
Parallèlement, il a travaillé sur plusieurs projets avec notamment Deborah Hay, Alix Eynaudi, UPSBD - Saldana & Drillet, Boris Charmatz, Kris Verdonck, Marten Spangberg, Alain Buffard, Jonathan Burrows, Mia Lawrence, The Featherstonehaughs/Lea Anderson et Bock & Vincenzi. En tant que chorégraphe, il crée deux pièces avec Cynthia Loemij : To Intimate avec le violoncelliste Thomas Luks et Dancesmith-Camel, Weasel, Whale avec le graphiste et danseur Clinton Stringer.  Une pièce pour Bodhi Project SEAD, Salzburg, Darwin's Gypsy Dance en 2016, ainsi qu'un duo avec Chrysa Parkinson, Nylon Solution.
En tant que répétiteur, il a travaillé sur plusieurs créations avec Rosas, notamment Rain et Vortex Temporum et sur un projet de retranscription des éléments de la pièce Zeitung (2007) dans une nouvelle œuvre, Zeitigung. Il enseigne régulièrement à PARTS (répertoire et composition), à la Manufacture de Lausanne, au CDCN –Toulouse Occitanie, et dans d'autres institutions et organismes de danse indépendants. En 2015, Mark fut membre du collectif de 10 artistes à la direction du DanceWeb à ImpulsTanz, Vienne, tout en enseignant et jouant dans le festival. En 2020 à l'invitation de l'ADC, il a créé une pièce pour 8 danseur·euse·s de la région de Genève.
Photo : ©Jakub Truskowski

Tarif : 300 €

du 12 au 23 octobre 2020

Studio du CDCN

5 avenue Étienne Billières
31300 Toulouse

Métro A – Saint-Cyprien République
 

Situer le lieu

Infos pratiques

> Niveau avancé et professionnel

> Horaires : 10h30-17h30
Cours technique : 10h30-12h30
Atelier : 13h30-17h30

> Tarifs
De 160€ à 300€ selon le stage
(cf. page en bas de chaque stage)

NB : les stages programmés sur 2 semaines nécessitent la présence du stagiaire sur toute la durée.
> Inscriptions
Un mois avant le début du stage :
Envoyer un C.V et une lettre de motivation c.ban@laplacedeladanse.com
Des prises en charge sont possibles pour les demandeur·euse·s d'emploi et les intermittent·e·s.